President's Message PDF Print E-mail

Je voudrais vous réitérer mes remerciements pour avoir bien voulu participer à la 5ème semaine africaine de l’eau. La profondeur et la richesse de vos débats ont conféré à ce rendez vous de Dakar un succès éclatant.

Votre présence massive à la 9ème assemblée générale du Conseil des Ministres africains en charge de l’eau (AMCOW) et la qualité de votre participation ont fini de démontrer l’importance que vous accordez à la question de l’eau en Afrique et votre détermination à relever les nombreux défis qu’elle présente.

A cet égard, je vous transmets les encouragements de son Excellence, Monsieur Macky SALL qui, à son double titre de Président de la République du Sénégal et de membre fondateur de AMCOW, a suivi, avec une attention et un intérêt particuliers, le déroulement de nos travaux.

En Avril 2002, la Déclaration d’Abuja, posant les actes fondateurs de AMCOW, se fixait comme principal objectif de promouvoir la coopération, la sécurité, le développement social et économique et l'éradication de la pauvreté dans les États membres à travers la gestion efficace des ressources en eau du continent et l’amélioration de la prestation des services d'approvisionnement en eau.

Depuis cette date, AMCOW a fait d’importants progrès dans l’établissement d’une plateforme pour l’orientation et le dialogue politique sur la gestion des ressources en eau en Afrique. Il est devenu un instrument de coopération et un mécanisme efficace pour assurer la coopération régionale et le développement des ressources en eau.

Aujourd’hui, AMCOW a acquis ses lettres de noblesse et obtenu la reconnaissance internationale comme organisme principal de coordination pour la sécurité de l’eau sur le continent Africain.

A cet égard, je voudrais rendre un hommage appuyé à Son Excellence Sarah Reng Ochekpe, Ministre des ressources en eau du Nigéria, Présidente sortante de AMCOW, pour son engagement, le rôle déterminant qu’elle a joué et le travail remarquable accompli pour la promotion de AMCOW.

Sous ma présidence, notre Conseil va garder le cap en renforçant sa politique de gestion intégrée des ressources en eau, affiner ses stratégies et réaliser les actions nécessaires pour relever les défis auxquels l’Afrique fait face, non seulement, dans les domaines de l’adduction d’eau potable et de l’assainissement mais aussi de l’eau pour le développement économique.

Ainsi, il contribuera au renforcement de la coopération régionale, de la paix et de la sécurité, à la réduction de la pauvreté et au développement socio-économique de l’Afrique, conformément aux directives des chefs d'Etat et de Gouvernement, lors de la 11ème session ordinaire de l'Assemblée de l'Union Africaine à Charm el-Cheikh, en 2008 qui a, dans ce cadre, conféré à l’AMCOW, le statut de Comité spécialisé pour l'eau et l'assainissement au sein de l'Union africaine.

Au crépuscule des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et dans la perspective d’un développement durable qui place l’eau au cœur de l’agenda de développement post 2015, j’ai bien conscience de l’éminente distinction que vous me conférez et vous en remercie, au nom du Gouvernement et du Peuple sénégalais.

Je mesure l’importance de la charge que vous avez bien voulue me confier. Je l’accueille, avec fierté, au nom du Sénégal et m’engage à la porter avec tout le sacerdoce qu’impose l’action de servir toute l’Afrique et son Peuple. Je ne ménagerai aucun effort dans cette mission que j’exercerai avec responsabilité et détermination.

Partageant, avec vous, la même passion de servir et d’être utile à l’Afrique, je me sens réconforté de pouvoir compter sur votre engagement, votre dynamisme et votre expérience pour réussir à relever les défis de l’eau en Afrique.

Je m’engage donc, avec vous, à veiller à la bonne mise en œuvre et l’exécution correcte du programme de travail 2014- 2016 de AMCOW, défini à l’issue de l’atelier de Banjul.

Ce programme prend en charge les différents aspects de la gestion intégrée des ressources en eau, des changements climatiques, de l’eau comme facteur de croissance pour le développement, du financement de notre secteur, de l’éducation et du renforcement des capacités des acteurs du secteur.

Dans ce cadre, ma première tâche sera de m’assurer que les OMD en matière d’eau potable soient atteints par tous les pays d’Afrique. Les efforts nécessaires seront déployés, pour atteindre cet objectif en 2015.

En second lieu, je travaillerai avec vous, les partenaires au développement et surtout l’association soeur AFRICASAN en vue de l’amélioration sensible du taux de réalisation des OMD pour l’assainissement.

En ce qui concerne le programme pour l’après 2015, l’accent sera mis sur la maitrise de l’eau pour le développement de l’agriculture irriguée. A cet effet, nous travaillerons à un rapprochement avec le Conseil des Ministres africains en charge de l’Agriculture pour un plaidoyer et des actions communes pour l’atteinte de cet objectif.

Le deuxième facteur qui me semble essentiel est l’accès à l’énergie hydroélectrique. Il ne fait aucun doute qu’aujourd’hui, les ressources énergétiques ont un effet multiplicateur sur l’atteinte des objectifs relatifs à la réduction de la pauvreté, à l’éducation, à la santé et à l’environnement.

Les ressources énergétiques facilitent aussi bien l’augmentation de la production agricole que l’approvisionnement en eau et l’éclosion des activités génératrices de revenus pour les populations les plus pauvres.

Dans ce cadre nous ne ménagerons aucun effort pour que le potentiel hydroélectrique de l’Afrique qui est exploité à hauteur de 7%, soit mieux valorisé. Je suis sûr que le soutien de nos collègues en charge de l’énergie ne nous fera pas défaut.

La promotion de la coopération autour des bassins trans-frontaliers, que nous comptons approfondir et enrichir par notre expérience au sein de l’OMVS, sera un atout pour atteindre les objectifs déclinés en matière d’une gestion durable de l’eau mais aussi pour asseoir une paix propice au développement.

AMCOW n’est pas une panacée ni un remède miracle. Elle reflète la volonté politique collective des Etats membres ainsi que le souci de prendre en compte leur intérêt dans le renforcement de la coopération multilatérale de nos pays. Nous devons être ensemble, et gérer en commun ce qui nous est tous indispensable : l’Eau.

Dans un esprit de dialogue et de transparence, dans l’intérêt de tous les membres, j’exercerai mes charges de Président, pour qu’AMCOW, plus qu’une plateforme, continue d’être, un instrument efficace au service des décideurs et, un puissant levier pour améliorer, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement ainsi que le développement des activités économiques autour et par l’eau.

Je ne saurais terminer sans rendre un hommage mérité au Secrétaire Exécutif Monsieur Mbaï Mass Taal et à son équipe pour leur travail inlassable et dévoué.

Je félicite également le Comité National d’Organisation pour la part active qu’il a pris dans la préparation et la réussite de cette 5éme Semaine Africaine de l’Eau et de la 9ème Assemblée générale de AMCOW.

Je remercie aussi les experts, les partenaires financiers et techniques, la société civile et tous ceux qui ont, de près ou de loin, contribué à la réussite de ces importants événements qui honorent le Sénégal et l’Afrique toute entière.

Permettez-moi de terminer mon propos en vous souhaitant, encore une fois, une excellente fin de séjour au Sénégal et en vous réaffirmant la disponibilité de mon pays à accueillir AFRICASAN ici à Dakar en octobre 2014.

Longue vie à AMCOW !

Je vous remercie de votre aimable attention.